Comment est la vie dans le septième arrondissement de Lyon ?

Si le 7e arrondissement de Lyon est de loin le plus vaste de la ville, il en est aussi le plus contrasté. Quartier multiculturel par excellence, il longe les rives du Rhône. Le quartier de la Guillotière est très prisé des étudiants tandis que les couples avec enfants aiment le côté familial de la place Jean Macé. Vous envisagez de déménager pour vivre dans le septième arrondissement de Lyon ? Découvrez vite ce qui vous attend. 

Septième arrondissement de Lyon : un passé industriel et scolaire

Situé dans le septième arrondissement, le quartier de la Guillotière est le plus ancien de la rive gauche du Rhône. Il fut d’ailleurs doté du tout premier pont qui reliait ce côté du fleuve à la presqu’ile. 

Comme presque tous les arrondissements de Lyon, le quartier fut rattaché à la ville en 1852 par le préfet Vaisse. Sauf qu’à l’époque, il faisait partie du 3e. Il prit alors de l’importance grâce, notamment, à l’implantation d’une université. C’est en 1912 que le 7e fut créé officiellement.

La seconde partie du septième est appelée Gerland. Elle fut pendant longtemps une zone marécageuse. Mais au début du 20e siècle, plusieurs industries chimiques et alimentaires s’y installèrent. Afin de loger les travailleurs, de nombreuses habitations ouvrières furent construites.

De nos jours, le quartier compte de grandes écoles telles que Sciences Po ou l’École Normale Supérieure de Sciences. Le secteur Gerland mise sur l’avenir avec l’implantation d’un technopôle et de laboratoires de recherche.   

Une véritable mixité

L’ambiance qui règne dans le septième arrondissement de Lyon est riche et dynamique. Les étudiants s’y installent tant pour la proximité avec les grandes écoles que pour les prix bas des loyers. On y retrouve également de grandes entreprises comme EDF, le CNRS, l’INRA, etc.

Le coût de la vie y est raisonnable et de multiples bars et restaurants animent le quartier à des prix raisonnables. La gare et la place Jean Macé offrent une véritable mixité sociale. Les TER qui partent de cette station rallient les départements frontaliers.  

Le parc Blandan est très apprécié des promeneurs. Il offre une belle alternative au parc de la Tête d’Or, situé dans le 6e. Il est attenant au château de la Motte datant du Moyen-âge. Pour les plus sportifs, le parc Gerland et son stade proposent diverses activités de sport ou de loisir. 

L’immobilier dans le septième arrondissement de Lyon

Comme dans le reste de la ville, les transports en commun sillonnent le 7e arrondissement de long en large. Les lignes B et D du métro ainsi que le tramway permettent de rallier les autres quartiers de Lyon. Enfin, de nombreuses pistes cyclables sont à la disposition des Lyonnais les plus sportifs ou écolos. 

Le septième étant le plus grand quartier de Lyon, il abrite un très grand nombre d’habitants avec 75 750 résidents répartis dans 99 % d’appartements et seulement 1 % de maisons individuelles. Il compte 74 % de locataires et 26 % de propriétaires.

Les nombreux commerces, les établissements scolaires allant de la petite enfance à la faculté ainsi que les prix raisonnables et les infrastructures culturelles et sportives font de ce quartier un véritable El Dorado pour les familles et les étudiants.